Menu

Arrivée en terres mystiques: de Keflavik à Reykjavik | Islande (jour 1)

Back to blog list

Perdus dans nos pensées, nous apercevons par le hublot les côtes islandaises battues par le vent qui nous semblent, au premier abord, inhospitalières et sauvages. À cet instant, nous sommes impatients à l’idée de nous plonger dans ce décor mystique!

Arrivée à l’aéroport de Keflavik

Pour tous les amateurs de bières, il faut savoir qu’en Islande l’alcool est fortement taxé. Du coup, profitez de faire un détour par le Duty Free de l’aéroport. Derniers éléments à gérer avant de pouvoir profiter du pays; changer de l’argent et récupérer le véhicule de location. (Plus d’infos dans notre guide pratique):

  • Véhicule de location: nous avons choisi la compagnie BlueRental Car. Le bureau se situe dans l’enceinte de l’aéroport et si l’on voyage léger, pas besoin d’attendre le shuttle, c’est à 5 minutes à pied. Pour plus d’info, consultez notre guide pratique.
  • Change: ne faites pas la même erreur que nous, privilégiez les paiements par carte de crédit et retirez un minimum de cash

Se détendre au Blue Lagoon

Maintenant que nous avons récupéré les clés de notre 4×4, l’aventure peut enfin commencer 🙂 Next stop… détente et farniente au Blue Lagoon. Idéalement situé entre l’aéroport et la capitale Reykjavik, nous vous conseillons de vous y rendre à votre arrivée ou avant votre départ. Si vous n’avez pas de véhicule, il existe un service de navettes qui vous dépose directement au Blue Lagoon depuis l’aéroport et vous récupère après votre bain pour vous emmener jusqu’à votre hébergement à Reykjavik.

On ne va pas se mentir, c’est un lieu qui coûte cher et qui est très fréquenté, mais qui en vaut le détour. À notre arrivée, nous avons reçu; un badge, une serviette et une boisson gratuite créditée sur le badge. La particularité de l’eau du Blue Lagoon est sa concentration en minéraux qui lui donne une couleur bleue crémeuse. Au milieu des bains, il y a un bar qui distribue de la silice à étaler sans modération sur tout le corps.

Pendant qu’on se prélassait dans cette eau à 30 °C, on a aperçu une lueur bouger dans le ciel… Mirage ou réalité, on n’en est pas certain, mais il se pourrait bien que l’on ait assisté à notre première aurore boréale.

BON À SAVOIR

  • Tarif : 11 990 ISK (env. 85€)
    • réservation en ligne conseillée
    • Tarif dégressif dès 17h00
  • Horaires d’ouverture : 8h00 – 21h00 (dernière entrée dans les bassins 20h00)
  • Accès : Par bus ou par voiture (le parking est gratuit)
  • Divers : Pensez à prendre des tongs

Visiter Reykjavik en une demi-journée

Après s’être réchauffé dans les bains, il est temps pour nous de rejoindre notre logement dans la capitale. Sur la route, on profite de s’arrêter à l’Aktu-Taktu, fast food islandais. Pour de la restauration rapide, les burgers sont savoureux.

Aktu Taktu Fast Food

Nous avons loué un Airbnb qui nous a laissé sceptiques… Nous avions l’impression d’être dans une “industrie à dormir”, il y avait beaucoup de chambres et pas de pièces communes mis à part la cuisine. En plus, nous avons dû nous armer de patience plus de 30 minutes dans le froid avant que quelqu’un vienne nous accueillir, imaginez l’état de nos mains et pieds après cette attente interminable. Petite parenthèse, nous avons eu de bons échos sur l’Auberge de jeunesse Kex Hostel.

Le lendemain, nous nous sommes promenés dans les rues de Reykjavik. C’est une petite ville qui a son charme et qui peut être visitée en une demi-journée (hors activités ou visites de musées).
Autres points d’intérêts de la ville :

  • La promenade autour du lac Tjörnin où l’on peut observer de nombreux oiseaux
  • La visite du port où se trouve la sculpture Solfar qui représente un Drakkar Viking (élément le plus photographié de Reykjavik)

En flânant dans les rues, notre regard est attiré par un édifice des plus singuliers qui n’est autre que l’église Hallgrímskirkja. Elle se caractérise par sa construction en forme d’orgues de basalte que l’on retrouve dans le sud de l’île. Son architecte s’est particulièrement inspiré de la cascade Svartifoss.

rues de reykjavik

eglise de Reykiavik

BON À SAVOIR

  • Tarif : Gratuit. On peut monter dans la tour pour 1000 ISK (env. 4€)
  • Visite : Rien de particulier à l’intérieur, c’est plus joli à l’extérieur

Après avoir pris quelques photos et acheté notre petit-déjeuner dans une boulangerie, il est temps pour nous de reprendre la route. Dans notre prochain article : Découverte des geysers et des plus belles cascades de l’Islande.

PS : Je n’ai pas fait beaucoup de photos ce premier jour mais par contre, j’ai réalisé une vidéo de notre voyage:

1 comment

Laisser une réponse